Simone Ehivet Gbagbo : Elle a 70 ans aujourd’hui

Simone Ehivet Gbagbo : Elle a 70 ans aujourd’hui

Pour son anniversai re

LE SOURIRE MAGIQUE
DE LA PREMIERE DAME

On l’a vue rayonnante, affinée et souriante
Malgré la peine en son âme persécutée
Face à ses bourreaux décidés à la damner
Le visage plein de douceurs pétillantes.

On l’a chargée des dégoûtants crimes d’Hitler
Et elle croule sous le poids des calomnies
On la tue du fiel de la haine, en comédies
Mais elle reste souriante aux tortionnaires.

C’est pour elle, une participation en Christ
Aux tourments de son peuple en attente d’agir
Ce peuple qui supporte soumis, son martyr
Elle sourit pour vaincre Mal et Antéchrist.

Les années noires continuent d’envelopper
De leurs manteaux ensanglantés notre Nation
Le désespoir est grand qui orne les maisons
La vie est écartelée et exaspérée.

Elle porte et vit dans sa chair de mère aimante
Nos malheurs, nos cris âcres, nos lamentations
Nos manques de foi aussi, nos indécisions
Et s’offre à la Nation telle une hostie vivante.

C’est pourquoi, aux inquisiteurs impénitents
Elle sourit, elle chante, elle magnifie
Son Seigneur, et pour sa Patrie, point ne gémit
Tout en elle est poème et chanson, tendrement.

Elle croit en notre proche libération
Mais le prix à payer, c’est de pardonner
Aux violents, et d’un amour divin, les aimer.
Magnifique, limpide et suave, est sa mission !

Ce sourire qui jaillit tendre en toute aisance
Dégonfle et perturbe méchants et impies
Dont l’avenir, à chaque couchant, s’obscurcit.
Quand il rassure et réchauffe notre espérance.

Oui ! Pour éviter l’emprise du mal sur soi
Et vaincre les cruautés de notre bas-monde
Il ne faut point montrer un visage de tombe
Le mal s’anéantit face aux âmes qui croient.

Par ce sourire, elle galvanise et ranime
Elle dit : « Débarrassez-vous de vos frayeurs !
Le dragon est en ces derniers jours de terreur
Ses feux brûlent mais le pays vivra, sublime »

O Dame digne de contemplation ! O Mère !
Qu’elle est admirable dans sa lutte pour nous !
Combat spirituel pour ses fils toujours debout
Qui défendent la Patrie livrée aux Enfers.

O Citoyens ! Prenez courage ! Agitez- vous !
Allez rejoindre les rangs des fières légions
Qui, oints de ce sourire de libération
Martèlent les rues pour faire tourner la roue.

Lazare KOFFI KOFFI.
(Extrait de IL EST L’HEURE ! à paraître)

A propos Léonard Fandja 705 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*