RETOUR GAGNANT DE GBAHIA LOKOUGNAN !

Le 11 avril 2011, GBAHIA LOKOUGNAN a été kidnappé dans un tourbillon électoral et déporté à la HAYE le 29 novembre 2011.Hier, après 3696 jours d’absence, la poule féconde aux oeufs d’or qui manquait à notre ferme pour faire florès est revenu à la maison. Enfin disent les uns. Malgré tout disent les autres. L’éternel des armées a entendu nos prières. L’espoir est revenu. LAURENT GBAGBO est rentré avec un regard adamantin, un teint bronzé des milieux tempérés dans une chemise bleue clair fashion. Cet homme dégage une énergie juvénile auréolée de la mobilité d’un athlète des jeux olympiques. D’une fraîcheur physique incroyable, par son sourire, il exprime toujours la foi dans un combat et l’espoir d’une Côte d’Ivoire renaissante. ” Je suis votre soldat, je suis mobilisé ” déclare-t-il. Il donne ainsi la certitude que les ennemis n’avaient dérobé que les oeufs mais n’ont pas tué” la poule féconde, la poule aux oeufs d’or. “Pour nous (la communauté internationale) LAURENT GBAGBO n’existe plus. Il est désormais conjugué au passé” selon Jean-Marc Simon, ex- ambassadeur de la France en Côte d’Ivoire en 2011. Ces propos ont été tenus devant les micros des médias français, après avoir attendu vainement la déclaration de reddition du président LAURENT GBAGBO . Ce 17 juin, après 3696 jours, c’est un autre LAURENT GBAGBO pour lequel les médias français ( rfi , France 24, Tv1…) se bousculaient à immortaliser le retour au bercail. Celui que feu JACQUES CHIRAC et associés avaient traité de fasciste que la France “ne tolérerait point sous aucun prétexte, comme ils n’ont toléré le Nazisme hitlérien” ( dixit JACQUES CHIRAC ) est rentré dans son pays sans la moindre preuve à la HAYE de pratique fasciste sur son peuple. Le comble, c’est ce peuple auquel l’on a imposé des mesures insupportables pour rompre le lien entre lui et son guide, qui s’est déplacé par milliers à l’aéroport d’Abidjan.Le pouvoir OUATTARA a tenté de doucher l’enthousiasme des ivoiriens avec des bombes lacrymogènes. Mais que nenni !L’événement qu’ils ont tenté d’étouffer s’est encore plus amplifié. L’effet streissend s’est produit. LAURENT GBAGBO est rentré triomphalement après la victoire judiciaire du 31 mars dernier. Les ivoiriens sont-ils assez masochistes comme le laisse supposer l’éditorialiste de Jeune Afrique, dans un Tweet ( jean Louis Billon à l’aéroport d’Abidjan pour accueillir GBAGBO, ça ne choque pas ? A-t-il oublié les 3 employés de la Sifca morts à l’hôtel Novotel ? ) ? Il faut noter que la crise post-électorale ivoirienne n’a pas fait que des victimes en Côte d’Ivoire. Elle a surtout révélé la vraie nature de certains médias internationaux. leur crédibilité s’est rétrécie comme une peau de chagrin. Jeune Afrique d’hebdo depuis sa création est passé à une parution mensuelle. La manipulation de l’information aux fins de ses intérêts l’a totalement discrédité.Bref, LAURENT GBAGBO, le champion poids lourds est là ! Le chantier du retour aux normes démocratiques est très vaste. Il faut s’atteler à reconquérir l’espace démocratique périmètre par périmètre. Les libertés collectives et individuels, les droits humains… les plus grandes victoires sont celles obtenues dans la douleur.Après avoir pleuré ses parents et ses amis décédés en son absence, le Président LAURENT GBAGBO reprendra le service afin de remettre en place ce qui a été déplacé !GILLES CHRIST DJEDJE

61Alfred Djoua Sako, Oula Anselme and 59 others8 Comments7 SharesLikeCommentShare

A propos Léonard Fandja 705 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*