Mairie de Bangangté : Une référence pour la bonne gouvernance

Les fruits du bon travail de la Reine-Mère, Machiagub Ketcha Courtes à la Mairie de Bangangté parlent à sa place

Parler de l’immense travail abattu à la Mairie de Bangangté par la Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain du temps où elle était la Mairesse de la dite cité, prendrait énormément de temps. Car sous son magistère, Ségolène Royalle était à Bangangté dans le cadre d’une session du Comité des femmes élues d’Afrique pour l’amélioration de l’énergie renouvelable. Le Ministre Allemand aussi est passé par-là pour ne citer que ces figures emblématiques parmi tant d’autres.

Retombées

Le fait que l’Agence Frainçaise du Développement (AFD) organise une visite technique des cadres et élus locaux des collectivités territoriales d’Afrique à Bangangté est à la fois une reconnaissance et une preuve patente que Machiagub Ketcha Courtes a écrit son nom en encre indélébile dans la ville de Bangangté ; elle a à travers sa bonne gouvernance fait un grand bon dans l’histoire de cette ville et mêmem de l’Afrique tout entière. Et puisque le Prophète n’est jamais reconnu chez lui, elle a au moins eu la chance d’être reconnue comme telle par le Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya qui l’a anoblie en la désignant Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain où elle imprime déjà ses marques avec ce qu’est devenu par exemple le concours de la ville la plus propre ou alors l’amélioration de l’habibitat et de la mobilité dans les grandes métropoles du Cameroun. Que les Fonctionnaires verreux l’aident plutôt à faire à la tête de ce ministère, ce qu’elle a fait à Bangangté et pour l’histroire de la bonne gouvernance au Cameroun.

A propos Léonard Fandja 680 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
26 ⁄ 13 =