Lutte contre la propagation du coronavirus: À qui profite le crime ?

La problématique du déconfinement décidé par le gouvernement

Alors que la pandémie du covid’19 continue inéluctablement de plonger dans le désarroi et la consternation moult pays à travers le globe le pays du célèbre Manu Dibango tombe brutalement sous l’effet du dangereux et impitoyable covid’19 par la volonté de la voix la plus autorisée : le Président de la République. Le gouvernement se permet d’assouplir les mesures prises par le Premier Ministre Chef du Gouvernement Chief Dr Dion Ngute en Mars dernier. Que faut-il comprendre véritablement de ces dix neuf (19) mesures d’assoupissement prises par le Chef de l’Etat camerounais ? Le Cameroun a-t-il réellement été touché par cette cruelle pandémie ? Si la réponse à cette dernière question est affirmative pour le plus grand nombre d’observateurs,, pour d’autres critiques tout “le dispositif” déployé par le Gouvernement n’est que pure vue de l’esprit mis en oeuvre pour plonger dans un sommeil de plomb même le camerounais le plus averti sinon comment comprendre que les mesures visant à restreindre l’activité des bars et des boîtes de nuit soient balayées d’un revers de la main alors que l’on sait le goût prononcé des camerounais pour le “petit liquide ?”qui prendra la peine de vérifier que les visiteurs de ces lieux portent des masques ou encore que le nombre de personnes présentent sera effectivement de 50 personnes au plus par débit de boisson? Comment comprendre que les mesures d’accompagnement en faveur des couches les plus défavorisées n’arrivent qu’alors que le confinement qui n’a jamais été réellement prononcé, soit sur le point d’être levé ? Les débits de boissons sont-ils donc plus importants que les écoles au pays de Um Nyobé ? Que se cache-t-il vraiment derrière ces 19 mesures aussi brusques que soudaines ? Alors qu’on a encore en mémoire que la célébration de la fête de l’unité nationale (20 Mai) a été annulée purement et simplemen suite à la présence du corona virus. Quel regard le monde portera t’il sur nous désormais ? La vie et le devenir des camerounais ont’il donc perdu tout leur sens aux yeux de ceux que le peuple a fièrement choisis ? Décidément le Cameroun restera toujours un grand mystère même pour les plus instruits d’entre nous. D’ici à ce que la lumière soit faite restons vigilents et mobilisés face à cette affreuse pandémie.

1 Commentaire

  1. Le Cameroun me fait honte!le gouvernement parce son temps à discrère la population au lieu de lui venir en aide. l’état devrais réduire le prix du carburant à la pompe, donner des quitte alimentaire au famille défavorisées et revoir la situation des médecins aide soignante, puisse qu’ils sont les plus exposés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
54 ⁄ 27 =