Logements sociaux : Le rêve est devenu réalité à Douala.

La Ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, la Reine-Mère Célestine Ketcha Courtes a presidé la cérémonie de remise des clefs à la 2ème cuvée des acquéreurs des logements à la cité Mbanga-Bakoko à Douala le 13 juillet 2020.

Concient des difficultés liées au logement décent, le Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya a prescrit au gouvernement dans le cadre du mandat des grandes opportunités la mise à disposition des logements sociaux aux Camerounais. Ceci, afin de reduire de manière considérable le deficit actuel dans ce domaine. Lancé en 2010 pour la construction de 10 0 logements sociaux et de 50 000 parcels de terrains avec plusieurs partenaires. ENTS SOCIAUX : UNE NOUVELLE CUVEE D’ACQUEREUR RECOIVENT
LES CLES DE PROJET SOCIAL DU CHEF DE L’ETAT

Le ministre de l’Habitat et du Développement Urbain Célestine Ketcha Courtès vient encore de permettre aux acquéreurs des logements de Mbanga Bakoko d’entrer en possession des Clés de leurs logements.

Projets structurants : Grandes Opportunités.

Pour faire face, au déficit en logements décents, estimé à plus de 150.0 00 unités au Cameroun, le Chef de l’Etat, S.E. M. Paul Biya, a engagé le Gouvernement dans un vaste programme en synergie avec de multiples partenaires et les promoteurs immobiliers privés dans le but d’améliorer l’offre dans le secteur de l’Habitat.
Parmi les démarches, et projets exécutés par le Minhdu sur très hautes instructions du Président de la République, se trouve le Programme Gouvernemental de construction de 10 000 logements sociaux et d’aménagement de 50 000 parcelles constructibles, lancé en 2010, et auquel appartiennent les logements sociaux, qui grâce au dynamisme de Célestine Ketcha Courtès sont progressivement remis aux acquéreurs depuis 2019.
Le Minhdu fait bouger les lignes…
Lancé en 2010, avec une phase pilote de 1675 logements, le Programme Gouvernemental pilote de construction de 10 000 logements sociaux et d’aménagement de 50 000 parcelles constructibles au Cameroun s’appuie sur le tryptique institutionnel SIC, MAETUR et CFC, ainsi que sur d’autres acteurs institutionnels (MINHDU, MINDCAF, MINEE, MINPOSTEL, MINFI, MINEPAT, MIPROMALO, ANOR, etc).
La remise des clés de ce Mardi 14 Juillet 2020 destinée encore à une quarantaine d’acquéreurs est la quatrième du genre pilotée par Célestine Ketcha Courtès. En effet, grâce au dynamisme de madame le Ministre de l’habitat et du Développement Urbain, 2 cuvées des acquéreurs de Yaoundé jouissent déjà pleinement de projet du Chef de l’Etat, et à ce jour, Douala livre ainsi les Clés à sa deuxième cuvée d’acquéreurs.

Cette cérémonie présidée par le Délégué régional du Minhdu dans le littoral, se déroule dans un contexte de crise sanitaire marquée par la Covid-19, et se tient au lendemain de la visite de travail de madame le Ministre à Douala, où elle avait particulièrement montré un intérêt sur la situation des logements sociaux, en invitant les entreprises à « redoubler d’ardeur et à travailler en mode urgence afin que ce projet qui tient à cœur au Président de la république offre du bonheur aux citoyens qui n’attendent plus que la livraison des logements » .
Entre Remerciements, Gratitude et déférence…
Ce qui se lisait ce jour sur les visages à Mbanga –Bakoko se résume en l’expression de la joie des bénéficiaires, qui ont, chacun en sa manière tenue à exprimer librement son sentiment. Pour plusieurs Bénéficiaire, il est question ces messages parviennent au Président de la République qui démontre au quotidien son amour pour les Camerounais et son engagement à améliorer chaque jour leurs conditions de vie.
Par des témoignages, plusieurs exprimaient leurs remerciements au Chef de l’Etat pour ce projet structurant, d’autres y ajoutaient leurs gratitudes et même des paroles de déférence, invitant ainsi le Minhdu à « dire grandement merci au chef de l’Etat en le rassurant de ce que Douala en particulier et la Région de littoral en général est conscient des actions et de l’intérêt qu’il démontre à travers ces réalisations ».
Il est bien de noter que dans le cadre de projet gouvernemental, il est prévu :
 4.500 logements collectifs R+4 (types T4 et T5) dans chacune des villes de Yaoundé et Douala ;
 50 logements individuels (T3, T4 ou T5) dans chacun des huit (08) autres chefs-lieux de régions autres que Yaoundé et Douala ;
 50 logements individuels (T3, T4 ou T5) dans chacune des trois (03) villes industrielles Kribi, Edéa et Limbé ;
 50 logements individuels (T3, T4 ou T5) dans chacune des trois (03) villes universitaires Dschang, Bangangté et Soa ;
 50 logements individuels (T3, T4 ou T5) dans chacun des six (06) chefs-lieux de départements (Nkongsamba, Sangmélima, Kumba, Kousseri, Bafia, Batouri).

A propos Léonard Fandja 560 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
4 + 7 =