INFFDP : Le Premier Ministre l’a inauguré

Le Premier Ministre, Chef du gouvernement, Chief Joseph Dion Ngute a inauguré le vendredi 20 décembre 2019, l’Institut National de Formation des Formateurs et du Développement des Programmes (INFFDP).

La promesse est devenue réalité ! Dans son discours du 10 février 2019 à l’occasion de la 53ème édition de la fête de la Jeunesse, le Chef de l’Etat Paul Biya disait : « L’accès à la formation professionnelle sera amélioré, à la fois par la diversification des filières et la densification de l’offre de formation dans de nouveaux centres. Le niveau de celle-ci sera relevé grâce à l’ouverture à Yaoundé de l’Institut National de Formation des Formateurs et du Développement des Programmes. » La particularité de cette promesse est sa prompte réalisation. Fruit et symbole de l’excellence des relations qui existent entre le Cameroun et la République de Corée, l’Institut National de Formation des Formateurs et du Développement des Programmes (INFFDP)  qui a été inauguré ce vendredi 20 décembre 2019 par le Premier Ministre Chief Joseph Dion Ngute sous la conduite du Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle Issa Tchiroma Bakary en présence de plusieurs membres du gouvernement, a bénéficié d’un financement de l’Agence Coréenne de Coopération Internationale (KOICA) d’un montant d’environs 4 012 000 000 de francs cfa pour la construction du bâtiment ; fourniture de matériel de formation sur les TIC ; l’envoi des Experts pour le conseil technique ; la formation sur invitation pour les décideurs ; le développement du programme et des manuels de cours pédagogiques ; le Développement du programme et des manuels de cours de formation aux TIC ; la mise en place d’un centre d’impression équipé d’un photocopieur de dernière génération ; la consultation sur le système national de qualification de formateurs VT. L’INFFDP contribuera au développement de l’industrie et de l’économie du Cameroun en produisant des formateurs VT certifiés,  hautement compétitifs et adaptés au système national dans le domaine des TIC, des spécialités en conception et développement des programmes et outils de formation professionnelle. Comme maillon incontournable de la formation des formateurs et de la recherche des solutions appropriées pour la réduction du chômage en vue de l’émergence du pays. Les diplômés de l’enseignement technique et professionnel désireux de devenir des formateurs ainsi que les formateurs du secteur public et privé y seront admis en priorité. A la fin de leur formation, les formateurs recevront soit le diplôme du Niveau 1 (habilitation au métier de formateur), soit Niveau 2 (habilitation à la conception et production des outils pédagogiques de la formation professionnelle) ou alors, le Niveau 3 (habilitation au développement des programmes).

Les enjeux

                 Le Coordonnateur du Projet le Dr Esseck David et son équipe, ont là un joyau, fleuron de la coopération Cameroun-Corée, qui a des bureaux,  laboratoires, des salles de classe pour dispenser  une formation qui permette à ses lauréats d’intégrer sans le moindre complexe le monde professionnel. Il dispose de nombreuses infrastructures et la finalité est d’avoir une masse critique de formateurs des formateurs, garantir l’assurance qualité  en formation professionnelle, améliorer l’employabilité des apprenants des structures de formation professionnelle, être un technopole en tant que structure de référence de la formation des formateurs et rivaliser avec les structures similaires existantes en Afrique.

Appolinaire Njeuji

A propos Léonard Fandja 560 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
8 + 25 =