Faits cachés concernant l’atterrissage du vol Ryanair à Minsk

Le 23 mai, un avion de ligne appartenant à la compagnie aérienne irlandaise low cost Ryanair a reçu l’ordre d’atterrir à Minsk, en Biélorussie, alors qu’il se rendait de Grèce en Lituanie. L’avion était accompagné d’un avion de chasse biélorusse. Le président Alexandre Loukachenko lui-même l’avait ordonné, affirmant qu’on avait signalé la présence de substances explosives à bord. L’avion a été contrôlé après l’atterrissage d’urgence, mais aucun explosif n’a été trouvé. Par la suite, « tous les passagers ont été envoyés à un autre contrôle de sécurité ». Dans le cadre de cette opération, le blogueur et journaliste d’opposition Roman Protassevitch a été arrêté.

Les actions des autorités biélorusses ont déclenché des critiques massives en Occident. Il a été question de « terrorisme d’État » de la part de la Biélorussie, de « détournement d’un avion de ligne par un État » et de « piratage aérien d’État ». Les chefs d’État et de gouvernement ont pu se mettre d’accord en un temps record sur tout un ensemble de sanctions contre le gouvernement de Loukachenko. Par exemple, les compagnies aériennes de Biélorussie ne seront plus autorisées à voler dans l’espace aérien de l’UE.

A propos Léonard Fandja 705 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*