Double scrutins du 08 et 09 février 2020 : Gare aux fauteurs de trouble !

A quelques jours des élections couplées du 09 février 2020, le Ministre de l’Administration Territoriale a mis en garde toute personne ou groupe de personnes caressant l’idée de troubler lesdites élections.

Sur très hautes recommandation du Chef de l’Etat Paul Biya, et à la veille du double scrutins des 08 et 09 février prochain, et afin de permettre un encadrement optimal de ce moment fort de la vie d’une nation, le Ministre Paul Atanga Nji  a tenu ces 13 et 14 janvier courant, la toute première réunion semestrielle des Gouverneurs à l’hôtel de ville de Yaoundé. Cette réunion intervient dans un contexte assez particulier. En effet, face aux multiples attaques des ambazoniens dans le NOSO, aux incursions insidieuses de Boko Haram dans la zone septentrionale et aux multiples invitations au boycott de l’élection par le MRC, il était plus que nécessaire pour les chefs de terre sous l’encadrement du MINAT de tenir cette importante réunion préparatoire, afin d’assurer une effectivité totale des élections à venir. Le Ministre Paul Atanga Nji a donc tenu à rassurer l’opinion publique nationale et internationale de ce que les hautes instructions du Chef de l’Etat seront respectées à la lettre « Cette haute instruction sera respectée à la lettre ! » Dixit Paul Atanga Nji. Prenant en référence les saintes écritures, notamment Romain 13, le Ministre de l’Intérieur camerounais a tenu à mettre en garde tous ceux qui ont, ou auront des velléités négatives à la tenue de la double élection prochaine. Rassurant les uns et les autres que tout trouble durant ou après le scrutin aura la réplique du bras de fer de l’Etat jusqu’à son extinction totale. Les uns et les autres sont donc prévenus. Le droit de vote est un droit inaliénable et incorruptible même si cela n’a pas toujours été le cas au Cameroun. Il est donc hors de question qu’un individu ou un groupuscule d’individus menace d’empêcher les camerounais d’exercer ce droit. Tout en se félicitant de la teneur et de la franchise des travaux qui auront ponctué ces deux jours, le Minat a demandé après lecture du rapport finale des travaux par le Secrétaire général de son département ministériel Pierre Essomba, le Rapporteur général des travaux, de veiller, chacun dans sa région administrative à ce que les instructions reçues de la hiérarchie soit respectées et appliquées rigoureusement, et d’opposer à tous une farouche riposte.

A propos Léonard Fandja 560 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
16 ⁄ 2 =