Donald Trump : « STOP AUX GUERRES SANS FIN ! » Partager la publication “Donald Trump : « STOP AUX GUERRES SANS FIN ! «

REFILE - QUALITY REPEATU.S. President Donald Trump looks on following a swearing-in ceremony for Defense Secretary James Mattis at the Pentagon in Washington, U.S., January 27, 2017. REUTERS/Carlos Barria TPX IMAGES OF THE DAY

Donald Trump : « STOP AUX GUERRES SANS FIN ! »

Le président US Donald Trump a affirmé dimanche dernier que l’Amérique devait arrêter les « guerres sans fin » et commencer le retrait de ses forces et équipements de Syrie.

C’était la formule magique tant redoutée par les bellicistes qui ont bâti toute leur stratégie autour de ce concept intenable de « guerre sans fin » pour le profit d’une oligarchie restreinte.

Donald Trump semble tenir bon malgré les attaques continuelles dont il est la cible. Il est jusqu’à ce moment précis le premier président américain à ne s’être pas lancé dans une guerre insensée.
Plus encore, il est l’un des rares présidents US à tordre le cou au discours politiquement correct et hypocrite prédominant dans la classe politique US.

Vous vous rappelez sans l’ombre d’un doute de la « guerre sans fin contre la terreur !  » un concept marketing fumant dérivé d’un autre mythe destiné à assurer une corruption et des pots-de vin sans fin aux parasites du complexe militaro-industriel et leurs lobbyistes ?

Allez vite on invente un ennemi, disons Al-Qaïda ou Daech ou n’importe quel titre ronflant tiré de l’histoire mythique d’un âge d’or islamique aussi réel que le fut le Roi Jean. Les média se chargent du formatage par induction. Des personnes en perte de repères et en quête d’identité vont y croire et se conformer à l’image que la propagande leur assigne. On créé le Djihadiste comme on créé le fasciste ou le suprémaciste Aryen ou encore le fanatique végan ou le militant LGBQT, c’est le même processus. Dès qu’on désigne l’ennemi imaginaire on le soutient et on lui facilite la tâche. La grenouille se prendra pour un boeuf. Voilà on a une cible et un prétexte pour envoyer des bottes là où apparaissent ces zombies de l’apocalypse. Ce sont nos amis et ils font du bon boulot contre nos ennemis réels dira Laurent Fabius. Cette notion de guerre sans fin relève d’une pensée dystopique et totalitaire. Elle relève de la pathologie psychiatrique.

Guerres sans fin=profits sans fin=fonctionnement sans fin d’une économie basé sur le cycle infernal production-destruction-reconstruction.

Avec un tel modèle, l’humanité risque de ne jamais se développer et n’ira jamais explorer les étoiles.

Le mensonge a assez duré.
Donald Trump est loin d’être parfait mais la providence veut que ce soit un businessman sans foi ni loi qui s’oppose à la matrice de la guerre.

source:https://strategika51.blog/2019/01/15/donald-trump-stop-aux-guerres-sans-fin/

 

 

A propos Léonard Fandja 705 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*