Centre Hospitalier Universitaire de Yaoundé (CHU) : Les Malades d’hémodialyse ont failli redescendre dans la rue.(Bien vouloir regarder les vidéos).

Après le mouvement d’humeur de vendredi dernier 14 août, les malades d’hémodialyse ont failli engager un autre mouvement d’humeur ce jour au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Yaoundé.

Après la rencontre de vendredi dernier entre les malades d’hémodialyse, le Sous-préfet de Yaoundé 3 et le Directeur du Centre Hospitalier Universitaire accompagné de ses proches collaborateurs, il avait été promis aux malades que les nouvelles machines arriveront dans une semaine et que les conditions d’accessibilité aux machines seraient améliorées. Cependant, contre toute attente, l’on a plutôt fermé la salle des machines. Ce qui a poussé les malades à donner de la voix plusieurs jours après. En effet, après plusieurs jours d’observation, les malades constatent que la salle reste toujours fermée et décident d’engager un nouveau mouvement d’humeur ce jour 19 août 2020. Toutefois, au moment de déclencher le mouvement, les responsables de l’hôpital leur ont fait appel et ils ont envoyé quelques délégués pour suivre ce qu’on leur promettait. Au terme de la rencontre, promesse a été faite de rouvrir la salle des machines à 12 heures, heure du Cameroun et que les nouvelles machines sont annoncées pour le 21, dans 2 jours. Ce qui a calmé les malades.

C’était ce 19 août 2020 au CHU

Début effectif

                Après avoir pris connaissance de ces promesses, nous avons fait le pied de grue, question d’assister à la réouverture de la salle des machines. A 12 heures effectivement, l’on a ouvert la salle en promettant de ne prendre que 2 enfants et 3 adultes, même si ces 3 adultes ont été appelés alors qu’ils étaient chez eux.

Appel à assistance

                En vous priant de regarder la vidéo sur cet article et bien d’autres sur notre page Youtube « Les visages d’Afrique TV » nous vous prions de venir en aide à ces malades qui n’ont pas de moyens et qui en appellent aux âmes charitables. « A ceux qui donnent avec joie, le Seigneur le leur donnera en centuples. »  Et comme dit ce proverbe africain : « Celui qui a planté un arbre avant de mourir, n’a pas vécu pour rien. »

A propos Léonard Fandja 586 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
11 − 10 =