Centrafrique : La police déjoue un coup d’Etat contre le Président Touadera

Un mercenaire Français, Juan Rémy Quignolot, faisant partie de l’équipe des autres mercenaires Français, donc Bernard Cousin et Renato qui ont accompagné la rébellion Seleka jusqu’à la prise du pouvoir en 2013.

La section d’élite de l’Ocrb a été mise en mission par le Directeur Général, pour procéder finalement à l’arrestation de celui qui a compris depuis un certain moment qu’il est suivi. Il abandonne un domicile loué pas loin de la résidence du Président Touadera là où il a déjà versé plusieurs mois de loyer sans pour autant passer un mois. Ensuite, c’est vers Bonga-Bonga, puis à Lakouanga mais tout en continuant de fréquenter les alentours du domicile présidentiel, avec des appareils photos et caméras de dernière génération.

Finalement arrêté pour éviter le pire, une perquisition est faite dans l’un de ses domicile et pas de surprise, ce dernier dispose d’un matériel adéquat pour la réussite d’une telle mission. Des armes de pointes, des munitions et des tenues de guerre.

Source : Panorama papers

A propos Léonard Fandja 705 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*