Ternissement de l’image du Cameroun : Les Etats-Unis volent au secours du Président Biya.

Ternissement de l’image du Cameroun : Les Etats-Unis volent au secours du Président Biya.

Dans une note signée le 09 juillet 2019, le Département d’Etat des Etats-Unis interdisent l’entrée sur son territoire à un collaborateur du Président Biya etson épouse.

Par note datée du 09 juillet 2019 aux Médias Américains et étrangers, le Département d’Etat  des Etats-Unis, informe l’opinion publique nationale et internationale que le Colonel  Jean Claude Ango Ango Inspecteur Général au Secrétariat d’Etat  à la Défense du Cameroun et  son épouse née Engono Akomo sont inéligibles à un visa d’entrée aux pays de Donald Trump.

Lutte contre la corruption et le non respect des droits de l’homme

Cette décision des Etats-Unis, rentre en droite ligne de l’application des dispositions de la loi de ce pays contre la corruption et le non respect des droits de l’Homme. Pour le cas d’espèce (le Colonel Jean Claude Ango Ango), il est clairement dit qu’il est impliqué dans une grosse opération de corruption et de traffic. Ne sont pas ces gens qu’on appelle au Cameroun les patriotes ? Voici donc ceux qui ternissent véritablement l’image du Cameroun avec condescendance.  Puisse maintenant les Etats-Unis aider le Cameroun à rentrer en possession de l’argent de cette corruption. Les rapports n’ont cessé de dire l’impact négatif de la corruption dans la gouvernance de nos Etats. Merci ! Pourrait-on dire aux Etats-Unis qui par ce geste aident déjà le Chef de l’Etat Paul Biya dans la lutte tant annoncée contre la corruption et les détournements. Peut-être aussi, cela pourrait amener le Chef de l’Etat à comprendre que les Camerounais préfèreraient qu’au lieu de garder les voleurs en prison, il serait préférable de les exproprier de leurs biens financiers, meubles et immeubles pour lutter contre la corruption et les détournements, et ainsi convaincre les Camerounais du sérieux de cette lutte.

Léonard Fandja  

 

A propos de Léonard Fandja 406 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
26 ⁄ 13 =