Signature de la Convention Collective Nationale de la Manutention Portuaire : Des avancées notables acquises.

Signature de la Convention Collective Nationale de la Manutention Portuaire : Des avancées notables acquises.

La salle des Conférences du Ministère du Travail et de la Sécurité Sociale a abrité la cérémonie de signature  de la Convention Collective Nationale de la Manutention Portuaire le mardi 06 mars 2018.

Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale Grégoire Owona, a présidé dans l’après-midi du 06 mars courant, la signature de la Convention Collective Nationale de la Manutention Portuaire dans la salle des Conférences de son département ministériel. Plusieurs organisations patronales, Syndicales et les représentants des travailleurs indépendants  impliqués dans le secteur portuaires ont pris part à la dite cérémonie. Cette cérémonie étant l’aboutissement des travaux de la commission mixte paritaire mise sur pied par arrêté ministériel N°000168/MINTSS/SG/DRP/SDRT/SRCT du 07 août 2017, il y a lieu de relever voire féliciter les parties-prenantes pour  la rapidité avec laquelle elles ont conclu ces travaux. Les principaux intervenants dans la préparation et la cérémonie de ce jour sont, pour les organisations patronales, le Groupement Professionnels des Acconiers du Cameroun (GPAC), le Syndicat National des Transitaires, Transporteurs, Acconiers et Consignataires du
Cameroun (SYNTRAC) et l’Union des Entreprises de Manutentions du Cameroun (UEMC) d’une part, et Le syndicat Départemental des Travailleurs du Quai et Dock du Wouri (SDTQDW), le Syndicat des Travailleurs des Entreprises Maritimes et Connexes (STEMCC), le Syndicat Départemental des Travailleurs de la Manutention Portuaire et Assimilés du Wouri (SDTMPAW), le Syndicat Départemental des Travailleurs  de la Zone Portuaire (SDTZP), le Syndicat Départemental de la Force Ouvrière Docker du Wouri (SYDFODW), le Syndicat Autonome des Travailleurs de Transit, Transport, Dockers et Manutentionnaires du Wouri (SA3TDMW), le Syndicat National des Professions et Activités Portuaires du Cameroun (SYNAPAPC), le Syndicat National des Travailleurs des Entreprises d’Acconage et de Transit pour l’Emergence des Ports du Cameroun (SYDTAACOW),  les travailleurs indépendants représentés par Messieurs Georges HOCDJUI, Sébastien André SABA et Gédéon ATOUBA, tous Dockers d’autres part.

Avancées notables

Au regard du climat social qui règne dans les zones portuaires de Douala, caractérisé par les menaces de grèves, force est de reconnaitre que des avancées notables ont été acquises comme l’ont d’ailleurs reconnu Maximilien Diboti et Jean Claude Gimoni qui ont pris part à cette cérémonie de signature de la Convention Collective Nationale de la Manutention Portuaire. Comme liste non exhaustive de ces avancées notables, la suppression des cartes (Bleue, blanc et rose) et l’institution d’une journée de travail de 03 shifts (service de quart) consacrées par les dispositions de l’article 2 sur les modalités d’exercice de la profession de Docker selon un calendrier horaire bien défini ; l’augmentation du taux applicable par le calcul de l’indemnité de licenciement de 5% selon les catégories ; l’augmentation de la prime de fin de carrière ; l’augmentation de la prime de caisse ; la revalorisation de la grille salariale ; l’augmentation de l’indemnité de panier ; l’augmentation de l’indemnité de transport ; l’augmentation de la prime de salissure ; et la revalorisation de la prime de médaille d’honneur du Travail. Le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale Grégoire Owona a promis de descendre personnellement sur le terrain pour s’assurer de l’application effective de ces mesures Ô combien appréciables pour un travail décent dans un climat social vraiment apaisé. C’est peut-être le lieu de souhaiter que les parties-prenantes actuellement en négociation pour la Convention Collective de la branche Boulangerie aboutissent sous peu.

Vanisa Laure Ngnamsi Beyegue

A propos de Léonard Fandja 151 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
42 ⁄ 14 =