REFUGIES : Le retour au pays natal

410 Refugiés originaires de la Centrafrique ont regagné leur terre natale

Suite aux accords tripartites signés entre le Cameroun, la République Centrafricaine et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés (HCR) le 29 juin dernier, le rapatriement volontaire des refugiés Centrafricains dans la dignité et la sécurité, 410 personnes ont décidé volontairement de retourner en République Centrafricaine. Ce premier convoi de rapatriement volontaire qui a eu lieu ce mercredi 23 octobre 2019, est composé de 223 refugiés représentant 65 ménages qui sont partis de Gado pour Bouar en passant par Beloko, et 187 refugiés représentant 93 ménages qui sont partis de Lolo pour Berberati en RCA. Au 31 août 2019, 350 refugiés avaient déjà exprimé le vœu de regagner la terre de leurs ancêtres. Ce vaste mouvement de retour aux pays a été lancé officiellement par Paul Atanga Nji, Ministre Camerounais de l’Administration Territoriale à partir de Gado pour 223 personnes. En même temps, Jacques Woulsoum,  Inspecteur Général dans les Services du Gouverneur de la Région de l’Est, accompagnait 187 autres refugiés partis du site de Lolo. Le Ministre Paul Atanga Nji qui ne manquera pas d’exprimer et de saluer l’excellence des relations  qui existent entre le Cameroun et la République Centrafricaine : « Fin 2013, le Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya avait donné des instructions claires pour ouvrir les frontières et accueillir les refugiés centrafricains… Aujourd’hui, nous allons les aider à rentrer quand ils en exprimeront le souhait. » Dixit Paul Atanga Nji. La Directrice Régionale du HCR qui aura effectué le déplacement pour la circonstance va réaffirmer l’engagement du son Organisme à soutenir le retour volontaire des refugiés centrafricains dans la dignité et la sécurité « Le fait que les gens rentrent volontairement chez eux est un signe positif que la situation s’améliore et le HCR continuera à soutenir la RCA et  les pays d’asile en vue de faciliter le retour durable des refugiés Centrafricains qui en expriment le besoin » dixit la Directrice Régionale du HCR. Pour cette fin d’année 2019, le HCR prévoit le retour de 4 000 Refugiés. L’objectif étant de dépasser le cap de 25 000 pour 2020. «  Les retours de 2019 concernent uniquement les refugiés installés dans les sites aménagés de Borgop et Ndam dans la Région de l’Adamaoua ainsi que de Gado, Timangolo, Mbile et Lolo dans la Région de l’Est » a déclaré Monsieur KOUASSI Lazare Eden. Dans les 2 camps des refugiés, l’émotion était visible chez les candidats qui rentrent. « Lorsque j’ai quitté la Centrafrique en 2013, j’étais au Lycée en classe de 1ère ; à Gado, j’ai appris plusieurs métiers en travaillant avec des ONG, et je suis aujourd’hui fier parce qu’avec tout ce que j’ai appris, je pense que je suis prêt pour rentrer. Je suis encore jeune et ai des ambitions professionnelles » déclare Jean Baptiste, 26 ans, entouré de son épouse Prisca et leur fille Jennifer âgée de 03 ans. Rappelons que le Cameroun accueille plus de 28 000 Refugiés Centrafricains installés dans plusieurs Régions (Adamaoua, Est, Nord, Centre et Littoral).                         

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
7 × 30 =