Mal gouvernance : Contribution à tête chercheuse

Mal gouvernance : Contribution à tête chercheuse

Les préparatifs de la finale de football édition 2019 nous a une fois de plus permis de voir de nos yeux la preuve de la mal gouvernance qui prévaut au Cameroun.

A l’heure où le Chef de l’Etat du Cameroun Son Excellence Paul Biya prescrit la réduction du train de vie de l’Etat et donc la bonne gouvernance, comment comprendre alors que le Ministre des Sports et de l’Education Physique le Professeur Narcisse Moelle Kombi remettre de fortes sommes  et même de manière discriminatoire aux responsables des Sections RDPC du Mfoundi  pour la prise en charge  des supporters ?  Ce que certains qualifient d’épi phénomène est en fait une preuve palpable du fait  que dans notre pays, les  traitements de valeurs sont tournés  vers une caste minoritaire de la population. Pourquoi  ne donne-t-on pas une telle somme qu’ aux supporters membres de l’OFRDPC ? D’abord, cette répartition est discriminatoire dans la mesure où pour une autre Section on donne 1 050 000 F et 9 000 000 F à d’autres. Pourquoi n’en donne-t-on qu’aux militants du RDPC alors que les Camerounais appartenant à d’autres partis ainsi que ceux n’appartenant à aucun parti vont au stade ? Ne sont-ils pas tous des Camerounais devant bénéficier de l’argent du contribuable en allant « remplir » le stade puisque c’est l’objectif visé ? De nombreuses questions restent sans réponses dans cette affaire. Pourquoi les Journalistes ne sont pas pris en charge ? Notre Organe en ligne lesvisagesdafrique.online ayant même d’ailleurs fait un « Live » ce jour au stade. « Le Cameroun, c’est le Cameroun » comme qui dirait. Les Journalistes sont réduits à l’état des « chiens errants ». Une preuve supplémentaire qu’on a normalisé l’écart et écarter la norme. Pendant que des soldats sont tués à l’Extrême –Nord, au Nord-ouest et au Sud-ouest ainsi qu’à l’Est du pays , quelle urgence y avait-il de mettre à la disposition des militants du RDPC qu’on n’a vraiment pas vu au stade de tels moyens ? N’est-ce pas là source de frustrations et de haines ? D’ailleurs quelques militants zélés du RDPC se sont permis de dire à certains, « Si vous n’êtes pas contents, aller mourir. » Il y a quelques jours, les Lions indomptables ont rallié l’Egypte pour la CAN tard pour cause de paiement insuffisant des primes. Et dire que ce sont ceux-là qui s’érigent en donneurs de leçons de patriotisme.

Guy Maxime Banyolak

A propos de Léonard Fandja 406 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
10 ⁄ 1 =