Grand dialogue national : Le gouvernement annonce déjà les couleurs.

Grand dialogue national : Le gouvernement annonce déjà les couleurs.

Annoncé le 10 septembre courant par le Chef de l’Etat Paul Biya, le programme des consultations du Premier Ministre Joseph Dion Ngute en vue du grand dialogue national annonce déjà les couleurs.

A la lecture du programme des consultations du Premier Ministre Chief Joseph Dion Ngute qui présidera d’ailleurs le grand dialogue national, l’on pourrait dire que les Avocats n’ont pas eu tord de ne pas lever le mot d’ordre de grève entré en vigueur ce lundi 16 septembre 2019.  En effet, au regard de ce programme des consultations des questions taraudent les esprits de certains camerounais pour ne pas dire de l’ensemble des camerounais. L’Union des Journalistes des Cameroun (UJC) en hibernation depuis plus de 10 ans et qui n’a tenu jusqu’à date aucune assemblée générale est préférée au Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC). Un flou est entretenu sur les associations des commerçants à consulter ; surtout qu’on parle des associations des Bayam-sellam. En existe-t-il plusieurs ? L’ANESCAM l’une des premières associations de vendeurs à la sauvette comme l’ANOSLIP de Yimga Moussa dont l’activisme lui a valu plusieurs fois ces dernières années de séjourner à la prison centrale de Kondengui seraient inclues dans « associations des commerçants ? » Contacté, le Président de l’ANESCAM Jean Jacques Yatcha dira : « Ils ont privilégié des syndicats et associations fantoches, car l’ANESCAM qui est l’association pionnière du secteur informel et qui représente ce secteur depuis 1990, ne figure pas dans le planning. L’ANESCAM, pendant près de 30 ans, n’a pas cessé de faire des suggestions au gouvernement sur les questions liées au secteur informel. Curieusement, c’est l’association folklorique des femmes Bayam-Sellam qui figure sur la liste. L’ANESCAM mène ses actions sur les axes ci-après, travaux de cabinet, militantisme, organisation, éducation et formation. L’ANESCAM représente ce secteur dans tous les départements ministériels et auprès des partenaires nationaux et internationaux. Y a-t-il vraiment une volonté de dialoguer franchement ? Je m’interroge. » Que dire du Syndicat National des Journalistes dont l’implantation sur le plan national est une réalité irréfutable depuis plus de 5 ans ? Un syndicat dont le déploiement régulier de ses membres et responsables est régulièrement rapporté par les médias.

L’ordre du jour

En l’absence de l’ordre du jour du grand dialogue national et de son agenda, il y a lieu de craindre que les choses se passent comme régulièrement à l’Assemblée Nationale où la loi des finances est régulièrement remise aux députés à la dernière minute. Force est de rappeler au gouvernement que le tout n’est pas de dire que les gens ont pris les armes, mais qu’il joue sa partition avec honnêteté et considération de manière à ce que les uns et les autres puissent se mettre avec lui pour une véritable recherche de la paix et surtout de la justice sociale. Il ne faut pas non plus rappeler que même la délégation des Observateurs de l’Union Africaine (UA) avait décrié la forte implication de l’Exécutif dans le processus électoral, notamment dans le choix des membres du Conseil Constitutionnel et de l’Election’s Cameroon (ELECAM).  Autre chose surprenante, l’absence de l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine qui est devenue ces dernières années, un partenaire majeur dans le financement et la réalisation de nombreux projets structurants au Cameroun. En attendant le D-Day comme disent les anglo-saxons, nous observons. Un proverbe africain dit que : « Si tu vois une chèvre dans le repaire d’un lion, aie peur d’elle. » Nous ne voulons pas croire que les associations et syndicats conviés sont semblables à cette chèvre-là.

Léonard Fandja,                                      

Directeur de la publication                                        

Les visages d’Afrique (www.lesvisagesdafrique.online)   

B.P.13 039 YAOUNDE                                             

Nkomkana, sis face la maison du parti                                                               

www.facebook.com/lesvisagesdafrique/                      

YouTube : Léonard Fandja / Les visages d’Afrique

Whatsapp ; Imo ; Telegram : (00237) 662 26 39 35 / 679 76 72 65 / 699 83 16 57                             

 

 

A propos de Léonard Fandja 398 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
27 ⁄ 9 =