GIANTS FOR AFRICA

GIANTS FOR AFRICA

Une opprotunité pour la jeunesse
du 10 au 11 Août 2019 au palais polyvalent des sports de Yaoundé s’est tenu le premier regroupement de Giants for Africa du président UJIRI MASAI de Raptors Toronto où évolue notre compatriote Pascal SIAKAM qui vient de remporter le championnat Nord américain de Basketball. C’est une première pour un camerounais à ce niveau de la competition. L’initiative vallait la chandelles pour les jeunes amoureux de la balle orange.
Ils étaients cent jeunes dont (50 filles et 50garçons) sélectionnés sur le volet pour suivre les rudiments de base pouvant leur permettre d’integrer une université dans l’espoir de devenir un jour “une étoile” du mouvement sportif comme le font aussi bien Luc Mbah à Moute, Joel Embiid, Pascal Siakam et Kadji qui font honneur au vert-rouge-jaune. “Tous ne deviendront pas des basketteurs de haut niveau mais le plus important c’est de transmettre des valeurs qui pourront se servir dans la vie”dixit Pascal Siakam. Le sociétaire des raptors se rappelle bien que c’est lors d’un rassemblement similaire il y a quelques années de cela sous l’initiative de Luc Mbah à Moute qu’il a été découvert ainsi que les autres. Comment parler de Pascal sans faire allusion au rendez-vous manqué avec le patron du sport, le ministre Narcisse Mouelle Kombi le samedi dernier? Pourtant c’est la fécabasket qui avait sollicité et obtenu ce rendez-vous pour le N° 47 de raptors de Toronto qui était pourtant deavnt les homes de medias au palais des sports après avoir assisté en compagnie de son president au camp des enfants sous la conduite des encadreurs. Alors que le calendrier de la prochaine saison en NBA sera connu ce lundi 12 août, les langues se délient sur l’attitude du jeune, nouveau champion de basketball. Beaucoup d’amateurisme autour de lui, ce qui aurait pu être une union sacré autour lui pour ses quelques jours de vacances. Qui tient son agenda? Qui décide de quoi? Après son indifference face au public venu l’acceuillir à l’aréoport de Douala, la longue attente pour la conférence de presse, c’est au tour du ministre des sports d’essuyer un échec. Il ne faut jamais oublier d’où on vient si on veut aller loin. C’est bien d’être allé se receuillir sur la tombe de son père mais toute proportion gardée, il faut faire la part des choses. Il faut le dire que c’est un manqué de fair-play de la part de notre champion qui avait reçu les felicitations de ce dernier au nom de la nation toute entière. Rappelons que son mentor Luc Mbah à Moute qui fait partie du haut conseil camerounais de la diaspora, a quitté le pays hier après midi après avoir passé quelques jours au bercail avec son poulain Pascal Siakam. Il faut faire l’effort de ressembler à tout égard à ton ainé Luc Mbah à Mouté car lorsqu’on atteint déjà les cimes même dans sa vie privée il y a des incursions alors il faudra faire avec car ta jeune carrière ne fait que commencer
il est facile d’atteindre le sommet mais s’y maintenir est le plus dur, bon chance à toi Pascal pour la nouvelle saison qui commence en octobre prochain,
Clément  Noumsi

A propos de Léonard Fandja 356 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
24 − 20 =