Elections présidentielles du 07 octobre : Akéré Muna ou le Conciliateur par excellence

Elections présidentielles du 07 octobre : Akéré Muna ou le Conciliateur par excellence

Akéré Muna est le seul candidat soutenu par 2 sur 3 femmes leaders de parti politique au Cameroun.

Madame Habiba Issa reconnue par le Comité Directeur de l’Union des Populations du Cameroun (U.P.C.) et Alice Sadio, la Présidente de l’Alliance des Forces Patriotiques (A.F.P.) sont les seules femmes leaders de parti politique à avoir choisi de soutenir la candidature du Batonnier Akéré Taben Muna. Une plate forme des partis politique porte la candidature de Maître Akéré Muna. Cette plate forme  pour la nouvelle République, est présidée par le Maire de Yabassi Jacques Maboula Mboya ; la Président Alice Sadio en est la Secrétaire

Les raisons du choix.

Tout a commencé le samedi 24 août 2018 au siège de l’Alliance des Forces Patriotiques situé dans le 2e Arrondissement de la ville de Yaoundé, à quelques encablures du Commissariat Central N°2. La Président Habiba Issa de l’UPC accompagnée de plusieurs cadres du parti et de plusieurs délégations venant de toutes les régions du Cameroun a présidé une réunion avec ses militants pour dire de fort belle manière leur choix : soutenir Akéré Muna à l’élection présidentielles du 07 octobre 2018 au Cameroun.

Après cette rencontre, les militants du parti du crabe se sont rendus au Quartier Général (QG) du candidat Muna situé à Elig-Edzoa, sis en face du bureau régional du FEICOM. Un cadre luxuriant et très confortable avec une mezzanine permettant à certains cameramen de bien faire leur travail. Là-bas l’adhésion de l’UPC à la plate forme a été formalisé et la Président Habiba Issa, épouse Bonny Duala-M’bedy a donné de manière solennelle, les raisons qui ont poussé leur parti à faire le choix de Me Akéré Muna. Entre autres raisons, elle dira : « La volonté du vivre ensemble sera franche et réelle quand le Cameroun permettra aussi à un anglophone d’accéder à la magistrature suprème. » Le Cameroun est au creux de la vague et Akéré Muna est l’homme qui doit le libérer. » Auparavant, le Président de la plate forme a déclaré que le Cameroun a besoin d’être libéré, car le peuple a besoin de plus de considération  et de dignité car accéder à la santé à la justice n’est plus aisé au Cameroun. Il était donc, toujours selon Jacques Maboula Mboya, judicieux de faire appel à celui-là qui a renoncé à lui-même, renoncé aux multiples avantages aussi bien à l’Union Panafricaine des Avocats ou à l’Union Africaine pour se mettre à la disposition de ses compatriotes au cas où le peuple le propulserait au sommet de la nation. Les femmes UPCistes ont procédé au rite de bénédiction pour leur candidat. Avec Akéré, la plate forme et Paul Mahel à la communication, il y a lieu de croire que ce sera un show à l’américaine pendant la campagne électorale.

Léonard Fandja

A propos de Léonard Fandja 122 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
25 + 14 =