Eléction présidentielle du 07 octobre 2018 : La Mission Internationale d’Observation Electorale de la CEEAC propose la généralisation de l’utilisation des bulletins des mal-voyants dans sa déclaration préliminaire.

Eléction présidentielle du 07 octobre 2018 : La Mission Internationale d’Observation Electorale de la CEEAC propose la généralisation de l’utilisation des bulletins des mal-voyants dans sa déclaration préliminaire.

Dans sa déclaration préliminaire, la Mission Internationale d’Observation Electorale de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) préconise entre autres, la généralisation des bulletins des mal-voyants.

Une Mission Internationale d’Observation Electorale de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) conduite par Son Excellence Raymond TSHIBANDA N’TUNGAMULONGO, ancien Ministre des Affaires Etrangères de la Coopération Internationale et Régionale et de la Francophonie de la République Démocratique du Congo a été déployée au Cameroun sur décision du Secrétaire Général de la dite Communauté, Son Excellence  Monsieur Ahmad ALLAM-Mi. Cette Mission comprenait des membres venant des 8 Etats membres de la CEEAC (Angola, République Centrafricaine, RDC, République du Congo, République Gabonaise, République de Guinée Equatoriale et République du Rwanda.) et soutenue par une équipe technique composée des fonctionnaires du Secrétariat général de la CEEAC avec l’appui de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA). Cette Mission séjourne depuis le 1er octobre 2018 après une mission pré-électorale menée du 09 au 15 septembre 2018.

Remarques

De cette déclaration, il ressort que la campagne a été globalement calme, empreinte de sérénité sans incidents majeurs.  La Mission apprécie à sa juste valeur l’accès-libre et équitable de tous les candidats aux médias tant publics que privés ; les meetings qui se sont déroulés dans un climat de paix sans incident. Bien plus, des rampes d’accès pour les personne à mobilité réduite étaient aménagés. En plus, la délocalisation des centres de vote des casernes militaires était effective. Toutefois, la Mission relève que plusieurs cartes d’électeurs n’étaient pas retirés par les titulaires le jour du vote ; l’affluence était faible dans la quasi-totalité des Centres de vote visités, avec pour conséquence, l’absence d’engouement des électeurs. Plusieurs électeurs n’ont pas retrouvé leurs noms à cause de l’affichage tardif des listes électorales.

La Mission  pense que l’élection présidentielle du 07 octobre 2018 constitue une avancée démocratique notable pour le Cameroun ; félicite le peuple camerounais pour sa maturité politique et son sens élevé de patriotisme dans le déroulement pacifique du scrutin ; félicite ELECTIONS CAMEROON (ELECAM) pour l’organisation professionnelle dudit scrutin et les améliorations apportées par rapport aux élections passées ; exhorte les acteurs politiques et leurs militants à recourir aux voies légales pour toute contestation éventuelle.

Recommandations 

Au Gouvernement, la Mission recommande le maintien et l’accroissement des efforts en vue de l’organisation encore plus réussie des échéances électorales à venir. Elle demande à l’administration électorale de veiller à une formation adéquate des membres des bureaux de vote avant les scrutins ; intensifier les actions d’éducation civique et électorale en associant les organisations de la société civile en vue d’augmenter la participation électorale des électeurs et la connaissance des procédures de vote ; de veiller à afficher les listes électorales suffisamment à temps pour permettre aux électeurs de reconnaitre aisément leur bureau de vote le jour du scrutin ; de généraliser  l’utilisation des bulletins des mal-voyants et l’aménagement des rampes des personnes à mobilité réduite dans tous les centres de vote. Aux candidats et partis politiques, la Mission recommande de préserver le climat actuel de paix en évitant tout discours incendiaire ou acte de défiance ; de s’organiser pour assurer la présence de leurs délégués dans tous les bureaux de vote. A la société civile, de contribuer à la sensibilisation et à l’éducation civique des citoyens à travers tout le pays.

Léonard Fandja

A propos de Léonard Fandja 122 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
11 − 8 =