Commune de Bangangté : Une des rares qui dit et qui réalise en l’espace de quelques mois seulement.

Commune de Bangangté : Une des rares qui dit et qui réalise en l’espace de quelques mois seulement.

Bangangté est devenue la principale ville lumière du Cameroun.

Les mots nous manquent pour qualifier l’excellent travail qu’abattent le Conseil Municipal de Bangangté et son illustrissime Maire Madame Célestine Ketcha, épouse Courtes. En effet, il n’y a pas longtemps, Madame Ségolène Royal qu’on ne présente plus était au Cameroun, et à Bangangté précisément, dans cadre des travaux du 2e Comité de Pilotage (Copil) national du projet « Femmes et énergie durable », sous le patronage du Ministre de la Décentralisation et du Développement Local (MINDDEVEL) Georges Elanga Obam. Le programme « Femmes et énergies durable : appui au Réseaus des femmes Maires du Cameroun » a été initié au lendemain de la réunion de la Fondation « Energie pour l’Afrique » tenue le L17 juuillet 2015 à Paris(France). Cette plateforme vise à contribuer au renforcement du REFELA-CAM, (la section camerounaise du Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique (REFELA) dont Madame le Maire de Bangangté a été reconduite à la tête récemment à Marrakech) avec la mise  en œuvre d’actions pilotes sur l’énergie durable dans 17 communes dirigées par les femmes Maires.

Promesse tenue

Aujourd’hui, quelques mois seulement après, le rêve et la promesse sont devenus réalités à Bangangté. En plus de ses qualificatifs de ville onusienne, 3e capitale diplomatique du Cameroun, ville coopérante, elle est devenue la ville lumière. 81 lampadaires sont installés, et une mini centrale solaire en construction à l’hôpital grâce à la coopération internationale et l’appui du FEICOM. D’ailleurs, Madame Tsitsol, Maire d’Angossas n’avait pas hésité à dire aux populations de Bangangté qu’elle et sa population portent le sac de Célestine Ketcha Courtes grâce à qui l’hôpital de leur localité bénéficiait déjà de l’éclairage à l’énergie solaire. Y a-t-il meilleure façon que ça pour accompagner le Chef de l’Etat Son Excellence Paul Biya ? Célestine Ketcha, épouse Courtes a démontré que la décentralisation était déjà une réalité, pourvu que les Maires soient à la hauteur de la tâche.

Léonard Fandja

 

 

A propos de Léonard Fandja 151 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
3 × 20 =