Championnat des vacances de la cité verte : Un duel a opposé deux équipes sœurs

Championnat des vacances de la cité verte : Un duel a opposé deux équipes sœurs

La 9ème édition du championnat des vacances organisée par l’actuel Maire de Yaoundé 2 bat son plein à la cité verte.

Autrefois simple Conseiller Municipal et même avant, l’actuel Maire de Yaoundé 2 Yannick Ayissi organisait le championnat des vacances au stade du Lycée de la cité verte à Yaoundé. Aujourd’hui, ce championnat est rendu à sa 9ème édition par le même promoteur. Occasion pour ce Maire en qui se reconnaît véritablement la jeunesse confondue du 2ème Arrondissement de la cité capitale, c’est-à-dire jeunes voyou, entreprenante, chômeur et débrouillarde, de démontrer non seulement sa proximité avec celle-ci, mais aussi, de lui démontrer qu’il reste le même qui ne s’est pas laisser grossir la tête après son élection à la tête de la Mairie de Yaoundé 2. En d’autres termes, démontrer que mieux que par le passé, il sera toujours leur Yannick qu’ils ont connu.En plus de son action concertée avec l’honorable Ndjomgoué Paul Eric dans la lutte contre l’insécurité et l’éclairage des quartiers, il met du sien dans ce championnat des vacances.

Le duel entre enfants de la cité verte

Mercredi dernier 07 août courant avait lieu le match opposant les enfants natifs du Camp Sic de la cité verte évoluant dans Ajax leader à date de ce championnat  avec 09 points et Soweto, l’équipe des natifs de la  cité verte lieu dit Montée Reynolds avec 05 points. Match très engagé entre les enfants qui se connaissent très bien et qui ont pour la plupart fréquenté l’école publique et le Lycée de la cité verte. Mais le temps d’un match, à cause des enjeux et de paris, ils étaient devenus presque des ennemis. Toutefois, malgré le match heurté, le public exceptionnellement nombreux ce jour, a eu droit à un match de haute facture. La première mi-temps s’était soldée par le score de 0 but partout. Au cour de la seconde mi-temps, la tension était tout aussi vive et même volcaniquequ’ au début du match. Occasion pour certains de faire montre de leur talent à l’instar de ceux de Soweto comme Crooz qui vient du Mexique ou du N°10 qui vient de Chine. En face, on avait des « no name » qui par des dribles insidieux et même osés, ont donné du fil à retordre aux joueurs de Soweto qui remporteront la partie en inscrivant l’unique but de cette rencontre à 10 minutes de la fin du match. Le public exceptionnellement nombreux est reparti satisfait. Surtout qu’après le match, les joueurs des deux équipes étaient revenus à de meilleurs sentiments et savaient que ce n’était qu’un match. Au terme de ce match, Soweto se rapproche du leader Ajax freiné ce jour.

Léonard Fandja

A propos de Léonard Fandja 356 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
26 − 18 =