Ces élus qui font honneur au RDPC

Ces élus qui font honneur au RDPC

Quand un Maire se met véritablement au service de son électorat, l’élite intérieure et de la diaspora interviennent en cas de nécessité. Le Maire de l’Arrondissement de Tonga en donne la preuve.

S’il est évident et de notoriété publique que Madame le Maire de Bangangté Madame Celestine Ketcha Courtes réalise d’énormes prouesses grâce d’abord à son leadership, et aussi grâce à la contribution de la diaspora comme en août dernier avec l’arrivée du camion hydro-cureur, la 11e édition de la fête de fin de stage de vacances dans la Commune de Bangangté, la 1 ère édition de Festi Foot Paul Biya 2018 etc., il n’en demeure pas moins vrai que certains élus du Rassemblement Démocratique du Peuple Camerounais, prennent la leçon et travaillent pour le bonheur de leurs populations. Le Maire de Tonga, Désiré Raphaël Bitchebe en a donné une autre illustration dernièrement. En effet, avant le tournoi de football des vacances organisé avec brio dernièrement, il faut dire que ce jeune Maire a déjà fait de la promotion des Artistes du terroir une tradition ; car, en fin d’année, il est  organisé un festival local pour la promotion de la musique et des artistes de l’Arrondissement de Tonga. Ce qui contribuent de manière indubitable à raffermir les liens comme il le prône déjà dans le forum PEUPLE MAHBELEMA créé par la Mairie sur Facebook : « Vivre ensemble, Agir ensemble ».

Catastrophe et soulagement

Une tornade survenue le 05 et 07 mai 2018 dans l’Arrondissement de Tonga, avait causé d’énormes dégâts aux populations de l’Arrondissement en général et de Tonga et Bandounga en particulier. Les autorités administratives et politiques avaient d’ailleurs fait le déplacement pour évaluer les dégâts, et apporter une solution à cette situation. Le Directeur Général de la SONATREL Victor MBEMI NYAKNGA, élite du coin, avait lui aussi effectué le déplacement avec une équipe pour une évaluation précise, dans la mesure où l’éclairage public n’était plus assuré. Il avait d’ailleurs pris un certain nombre de mesures pour le rétablissement rapide de l’énergie électrique.

Le Maire Désiré Raphaël Bitchebe de son côté, avait pris la mesure de l’ampleur des dégâts, et avait d’abord procédé au recensement des victimes, avant de  lancer un appel en direction de la diaspora et des élites intérieures pour venir en aide aux victimes en attendant la réaction du gouvernement. Au total, l’on a recensé 200 victimes à Tonga, et 63 à Bandounga. Une commission ad-hoc fut mise sur pied, et des démembrements à Douala et Yaoundé principalement, avec des points focaux dans d’autres localités, ainsi qu’en Europe. Jouissant d’une confiance certaine à l’endroit de sa population, le Maire a d’abord proposé la mise en place démocratique par régions concernées d’une équipe chargée de la collecte des fonds. Trois mois plus tard, lors d’une grande cérémonie au foyer municipal, les victimes ont été réconfortées de manière juste, proportionnellement aux dégâts subits. Un pactole de 4 300 000 F avec 210 tôles ont été distribués aux victimes le 11 septembre courant, en présences des autorités administratives, politique et traditionnelles. Le Sous-préfet en a profité pour joindre sa voix à celle de Monsieur le Maire pour demander aux victimes de prier pour les donateurs, leurs enfants qui ont fait ce sacrifice en vue de mettre un terme à cette situation. Cette cérémonie est une preuve que quand un élu est à l’écoute de sa population et se met véritablement à son service, il y a une communion qui débouche généralement sur des actions bénéfiques et honorables. Etre candidat à une élection, c’est pour servir le peuple et non se servir. Comment enfin ne pas tirer le chapeau à ceux-là, chargés de la collecte de fonds et qui ont fait preuve, chose rarissime, de disponibilité et d’honnêteté pendant la collecte des dits fonds. Big up comme dirait un Londonien à ces Camerounais, jeunes de surcroît, qui ont prouvé que malgré le fait que la jeunesse Camerounaise et devoyée, il y en a quand même à qui on peut faire confiance.

Léonard Fandja

A propos de Léonard Fandja 122 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
18 + 2 =