CAN 2019 au Cameroun : Le Cameroun prend acte de son retrait

CAN – 2019  : REUNION COMIP – CAN
Le Cameroun revient sur terre semble-t-il.

Le Comité National d’organisation de la CAN 2019 s’est réuni hier 05 décembre 2018 au Premier Ministère sous la presidence effective du Premier Ministre chef du gouvernement Philemon Yang. Un seul point  était inscrit à l’ordre du jour : faire le point sur la situation des  chantiers  et les perspectives par rapport au retrait de la CAN 2019. Au cours de cette rencontre qui a failli s’inscrire dans la même logique que les précédentes, Jean Abate, le Président du MECAM à fait preuve de courage en rompant avec les vieilles habitudes ; c’est-à-dire, faire dans la langue de bois. Il a eu le courage d’intrerpeller les membres de ce Comité sur la nécessité de faire d’abord son mea culpa pour pouvoir véritablement progresser dans les travaux. Cette attitude de Claude Abate a en quelque sorte provoqué une succession d’interventions des membres et particulièrement des membres du gouvernement présents qui se plaignaient des multiples blocages dont ils étaient victimes. Joseph Antoine Bell a au cours de cette rencontre, a donné un extrait de son entretien avec Ahmed Ahmad « Il m’a demandé si je peux aller jouer dans une région où l’on tue les gens chaque jour et où l’on fait  annonce l’enlèvement de plusieurs dizaines d’enfants ? » Le Ministre des Finances Louis Paul Motaze a lui aussi fait part de ses préoccupations de manière lucide comme le Ministre des Sports et de l’Education Physique Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt.

Le Comité National de Préparation des CAN 2016 et 2019, est une Instance créée par décret du Président de la République n°2014/389 du 03 octobre 2014 et présidée par le Premier Ministre Chef du Gouvernement. Il est composée des Ministres et maîtres d’ouvrages concernés par le cahier des charges de la CAF (Travaux Publics, Développement Urbain, Transports, Finance, Économie, PTT, Tourisme & Loisirs, Culture, Communication, Affaires foncières, Santé Publique, Défense, Police, Marchés Publics, etc) et de quelques personnalités de la société civile et du secteur privé nommés par le Président de la République.

Les 3 principales résolutions retenues au cours de cette réunion sont:

1. Le MINFI a fait une proposition qui a été adoptée à savoir qu’on fasse d’abord l’inventaire de tous les chantiers et prestations en cours pr savoir lesquels relèvent directement et expressément du cahier des charges car selon lui il constate qu’on lui demande de payer des choses qui ne sont pas exigées ds le cahier des charges de la CAF et qu’on s’est engagé sur des travaux qui n’étaient pas demandées ni nécessaire. Toutes choses qui ont alourdi la tâche et mis une pression énorme sur nos ressources. Il a pris l’exemple du financement des autoroutes et de la demande d’achat de nouveaux avions pr CamerCo ou de nouvelles locomotives à la CAMRAIL ou encore la construction de 8 hôpitaux de référence, etc…tout ceci au nom de la CAN.

2. Deuxième résolution forte. On va continuer les chantiers exigés par le CC de la CAF pr les achever à temps à savoir fin mars 2019.

En outre Le Cameroun va officiellement engager les démarches pr accepter l’offre de report à 2021 et travailler avec la CAF ds ce sens.

3. Surseoir à toute communication officielle visant à incriminer la CAF ou son Président. Le PM a prescrit l’apaisement avec la CAF car ns ne pouvons pas travailler ensemble pr la CAN 2021 et être adversaires ds les tribunaux ou se regarder en chiens de faïence par une communication contre productive.

G G Ngatchou

A propos de Léonard Fandja 151 Articles
Journal panafricain bilingue d'informations générales authentiques et favorables à l'émergence de l'Afrique. Notre slogan : " La version décolonisée de l'information." Organe de presse cybernétique basé à Yaoundé dans le 2e Arrondissement, Avenue John Ngu Foncha, rue 2391 - 155 ; face la maison du parti à Nkomkana.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
30 − 9 =